La prise en charge du diabète avec les nouvelles technologies et la télésurveillance pour le diabète y compris gestationnel

Une personne est considérée comme diabétique dès lors qu’elle présente un excès de sucre dans son système sanguin. Cette maladie chronique nécessite des traitements adaptés en fonction du type de diabète. En général, le patient devra s’autosurveiller même si ce dernier sera suivi de près par son médecin. Pour une meilleure prise en charge des patients atteints de diabète, y compris gestationnel, le Docteur Marche utilise les nouvelles technologies pour vous aider à mieux vivre avec votre diabète.

En effet, pour l’ensemble des diabètes, des technologies existent pour aider le patient au quotidien. Différentes technologies sont applicables aux différents types de diabète afin d’améliorer la vie des patients.

Vous souhaitez prendre rendez-vous avec le Dr MARCHE ?

Prendre rendez-vous

Les différents types de diabète :

Il existe différents types de diabète, les principaux sont :

Le diabète de type 1 :

Encore appelé diabète maigre est une maladie auto-immune provoquée par l’organisme du patient lui-même. Il va détruire ses propres cellules, empêchant ainsi les cellules de son pancréas de sécréter l’insuline dont son corps a besoin. Cela aura pour conséquence chez le patient d’avoir un taux élevé de glucose dans son sang même à jeun.

Le diabète de type 2 :

Ce type de diabète est assez fréquent. Il se caractérise par une hyperglycémie, c’est-à-dire que le taux de sucre est trop élevé dans le sang du patient. L’organisme se trouve dans l’impossibilité de réguler l’excédent de sucre dans son système sanguin et peut conduire à des problèmes de santé importants par exemple entraîner des maladies cardiovasculaires. Plusieurs facteurs entrent en jeu ; les plus courants sont l’alimentation, l’hérédité, etc.

Le diabète gestationnel :

Appelé aussi diabète gestationnel : c’est un diabète particulier qui fait son apparition lorsque la femme est enceinte, souvent durant le 2ᵉ ou 3ᵉ trimestre de grossesse. Il se caractérise comme pour tous les types de diabète par une concentration élevée du taux de glucose dans le sang. Afin de déceler au plus tôt cette maladie, la patiente devra effectuer un test de glycémie.

Ce qui fait la particularité de ce type de diabète est qu’il disparaît dans la majorité des cas après la grossesse.

diabète-nouvelles-technologies-suivi

En quoi consistent les nouvelles technologies de prise en charge du diabète y compris gestationnel ? Comment fonctionnent-elles au quotidien et permettent-elles réellement d’améliorer la vie des patients atteints de diabète ?

Pour l’ensemble de ces diabètes, des technologies existent pour aider le patient au quotidien. Analysons les différentes technologies applicables aux différents types de diabète :

Diabète de type 1 :

La Haute Autorité de Santé a évalué plusieurs technologies de santé, améliorant le quotidien des personnes souffrant de diabète type1.

.

  • La mise en place d’un lecteur qui a pour but de mesurer le glucose grâce à un scan.

Afin de pouvoir surveiller leur taux de glucose interstitiel  sans devoir tous les jours se piquer, à maintes reprises : Freestyle libre. Cette technologie permettant au diabétique de mesurer concrètement leur taux de glucose interstitiel par un scan au bras. Cette technologie est composée d’un capteur transcutané que le patient devra fixer au bras, remplaçable tous les 14 jours. Celui-ci va permettre d’afficher le taux de glucose analysé à la personne atteinte de diabète.

  • L’utilisation d’une application mobile pour suivre le patient électroniquement et disposer en plus d’un accompagnement médical individuel et donc personnalisé.

La plus célèbre des applications mobiles dédiées au suivi médical du patient et proposant un accompagnement est l’application My Diabby. L’avantage est que ce dispositif est soumis à remboursement tout comme le capteur. Le patient va disposer d’un carnet de surveillance électronique qui va lui permettre d’introduire ses données notamment son taux de glycémie, les doses d’insuline injectées par ce dernier, son alimentation etc. Il recevra aussitôt des conseils adaptés à sa situation afin de lui permettre de mieux gérer son diabète.

De plus, il sera surveillé et recevra un accompagnement personnalisé par des médecins grâce à la télémédecine. 

À savoir : Dans certains cas, bien que rares, le patient devra tout de même se piquer pour confirmer le résultat du capteur.
  • Les systèmes de mesure continue du glucose couplés à une pompe à insuline permettent l’administration d’insuline et la mesure en continu du glucose interstitiel. Certains systèmes couplés à une pompe à insuline spécifique peuvent interrompre automatiquement le débit basal de la pompe , en cas de survenue de l’hypoglycémie ou avant la survenue d’une hypoglycémie lorsque celle-ci est prédite par le système. L’administration  d’insuline reprend automatiquement lorsque le risque d’hypoglycémie est écarté.
 

Diabète de type 2 :

  • La Commission nationale d’évaluation des dispositifs médicaux et des technologies de santé envisage le recours à la télésurveillance pour les personnes atteintes de diabète de type 2. Et à l’avenir en privilégiant l’accompagnement par des infirmiers.
 

Diabète gestationnel :

  • Pour permettre aux patientes souffrant du diabète gestationnel, le recours aux techniques nouvelles est préconisé. Ce pour un meilleur suivi de ces femmes qui attendent un bébé mais aussi afin de prévenir tout type de diabète après l’accouchement. La télésurveillance, la télémédecine, la téléconsultation sont des pratiques pouvant améliorer leur quotidien.

Vous souhaitez prendre rendez-vous avec le Dr MARCHE ?

Prendre rendez-vous

Sont-elles applicables à l’ensemble des personnes souffrant de cette maladie chronique peu importe le type de diabète ?

Pour le diabète de type 1, la Haute Autorité de Santé préconise d’effectuer d’abord un test sur les patients afin de vérifier leur degré de tolérance du capteur, d’évaluer leur niveau d’indépendance de l’usage de ce capteur. Cela après leur avoir prodigué toutes les informations nécessaires pour qu’ils puissent être à même d’utiliser en toute autonomie ce capteur. La période d’essai est d’environ un mois, cela est indispensable pour déterminer les patients capables de pouvoir utiliser seuls le capteur.

Pour le diabète de type 2, des analyses sont en cours afin d’évaluer le dispositif de capteur de glycémie et de télésurveillance ainsi qu’un accompagnement par des infirmiers. Tout comme pour le diabète gestationnel ou diabète de type 3, qui nécessite un suivi personnalisé des patientes.

Ces nouvelles technologies vont s’appliquer au plus grand nombre des patients dans les années à venir afin d’améliorer leur quotidien en leur permettant de vérifier simplement et avec efficacité leur taux de glucose. Elles participeront également à obtenir un meilleur suivi des personnes atteintes de diabète, à travers : 

  • L’usage de la télésurveillance.
  • Un suivi personnalisé.
  • Ainsi que d’un dispositif d’évaluation du taux de sucre dans le sang grâce au capteur de glycémie.
controle-diabete-technologie